Haritaki : L'Arura tibétain -  (Terminalia chebula)


remède tibétain

Haritaki en gélules : poudre et extrait sec d'arura (Terminalia chebula)

Arura - Haritaki 90 gélules

90 gélules de 500 mg.

Poudre et extrait sec de plante.

 

L’arura est une référence clef de la science tibétaine, toujours représenté sur les thangkas (peintures sacrées réalisées sur papier ou sur  tissu) dans la main droite du Bouddha de médecine Sangyé Menla, sous forme d’un rameau fleuri. Cette plante est stimulante des défenses naturelles, légèrement laxative et détoxiquante, surtout contre les métaux lourds et les isotopes radioactifs.

 

28,00 €

  • disponible
  • expédition en 48h maximum1

Fiche technique

  • Noms : Haritaki, Arura, Myrobolan 
  • Espèce : Terminalia chebula 
  • Famille : Combretaceae
  • Origine de l'utilisation : Médecine indienne et médecine tibétaine
  • Partie utilisée : fruits (noix)
  • Principes actifs : coumarines, acide chebulique, antioxydants

Principales bienfaits attribuées à la plante

  • Antioxydant
  • Détoxiquant (métaux lourd, isotopes radioactifs)
  • Protection du sytème digestif 
  • Antimicrobien
  • Anti inflammatoire  
  • Protection de l'email dentaire
  • Cicatrisant


Haritaki : usage traditionnel et origine du Terminalia chebula

Origines de l'Haritaki

Le Terminalia chebula est un arbre plus connu sous le nom de myrobolan chebule. Celui ci pousse naturellement dans les régions tropicales du globe et la fructification se fait pendant l’hiver. Se sont les noix produites par l’arbre qui sont utilisées en temps que remède traditionnel sous le nom d’Haritaki en médecine ayurvédique (arura en médecine tibétaine) et ce depuis plus de 1000 ans.

L'Haritaki est rendu célèbre par le Triphala, un mélange de trois fruits bien connu en ayurveda. Celui ci possède de nombreux bienfaits sur le système digestif en facilitant le fonctionnement de celui ci, en le détoxifiant et en protégeant la muqueuse intestinale. Le triphala est composé d’Amamaki, de Bibhitaki et d’Haritaki.

Médecine tibétaine : l'Arura

Appelé Arura en médecine tibétaine, l’Haritaki jouit d’un statue de plante sacrée au Tibet, en plus de ses qualités nutritives et thérapeutiques. L’Arura occupe d'ailleurs une place si importante dans le bouddhisme tibétain que Sangye Menla, bouddha de médecine, est presque systématiquement représenté tenant dans la main gauche un bol remplie de noix d'Arura, et dans sa main droite un rameau fleuri de la même plante.

Les médecins tibétains ont longtemps cité cette plante comme protectrice du foie, du système digestif et du système cardiovasculaire et toutes ces vertus sont du à son incroyable pouvoir detoxifiant. Elle serait aussi capable de développer l’intelligence et la clarté d’esprit, selon les Dr Dawa et Dekhang (membres du Men-Tsee-Khang Institute de Dharramsala).

Médecine Ayurvédique indienne : l'Haritaki aux multiples bienfaits

 

Utilisé depuis plus de 3000 ans dans la médecine Ayuvédique, l’Haritaki est apprécié par les médecins indiens pour les même beinfaits sur le coeur, le foie et le système digestif. Son pouvoir détoxifiant est si puissant qu’il est considéré en Ayurveda comme capable d’éliminer toute les toxines.

Haritaki : Les bienfaits du Terminalia chebula

Haritaki : un incroyable pouvoir détoxifiant contre les métaux lourd, les toxines, et les isotopes radioactifs.

Les recherches pour vérifier les effets détox attribués à l’Haritaki ont été de plus en plus nombreuses ces dernières décennies. Il y a quelques années, des chercheurs du centre de recherche nucléaire de Bombay (Inde) ont publié une étude qui semblerai prouver l’efficacité du Terminalia chebula en terme de protection contre les effets nocifs des radiations ionisante, grâce à son incroyable teneur en éléments antioxydants. De plus de nombreuses études tendent actuellement à évaluer le potentiel de protection contre les processus de cancérisation cellulaire.

La quantité énorme d’antioxydant contenu dans l’Haritaki offre une protection redoutable des cellules et des tissus contre les stress oxydatifs aux quels nous sommes soumis régulièrement par notre mode de vie moderne. 

Haritaki : Les posologies et précautions d'emploi

De pars le fort pouvoir détoxifiant de l'Haritaki, si il est pris en trop forte dose peut avoir un effet laxatif. Il est donc important d’en prendre de faible quantité surtout en début de cure. De plus, il est déconseillé d'en prendre lors de la grossesse ou lors d'une déshydratation.

Ainsi, une à deux gélules suffiront, pour une détox efficace et pour profiter de tout les bienfaits de l'Haritaki, envisagez une cure de 4 à 6 semaines.


Vous aimerez aussi ces produits issu de la science tibétaine :

ail remède tibétain

Ail noir

mélange tibétain, remède tibétain

Mélange tibétain

tulsi médecine tibétaine

Tulsi